By 

Harlem


Messe Gospel

       En ce dimanche matin, nous rejoignons le quartier de Harlem, principal foyer de la culture afro-américaine, pour assister à une des célèbres messes gospels. Après plusieurs hésitations, nous choisissons la First Corinthian Baptist Church pour célébrer la messe du dimanche matin.

The First Corinthian Baptist Church:

map-marker-96       1912 Adam Clayton Powell, Jr Blvd, New York, NY, 10026.

m-104       116st.

info-100       http://www.fcbcnyc.org

clock-104       Services les dimanches à 08h00 et 10h45. Durée 2h00 – 2h30

       Nous avons essayé de nous lever tôt pour assister à la messe de 8h00, malheureusement le réveil de 7h00 ne nous a pas convaincu, après avoir repoussé encore et encore le réveil, le moment fatidique arriva. Nous nous retrouvons donc à Harlem pour la messe de 10h45.

        En arrivant devant l’église à la façade vénitienne nous comprenons très vite notre erreur. Une très longue file de touristes s’est formé aux abords de l’église. Gros bad. Suivons le mouvement, attendons notre tour.

        Nous patientons sagement lorsqu’une des paroissiennes de l’église remonte la file pour nous distribuer une petite enveloppe blanche, qui sert d’une part de « ticket d’entrée » pour l’église, et d’autre part elle permet de laisser si le coeur vous en dit quelques dollars pour la quête. Enveloppe à la main nous sommes déjà sûr d’entrer pour la messe de 10h45, YES !

       30 minutes plus tard nous entrons dans l’église. Nous sommes conduit à l’étage, nous comprenons très vite que nous ne serons pas mélangé aux fidèles, nous sommes très déçus, nous avons la sensation d’être parqués et d’être mis à l’écart de ce moment de partage.

       Nous attendons une bonne demi heure encore, les minutes avant le « show » défilent sur un grand écran. c’est assez surréaliste.

       Les musiciens se préparent et finissent d’installer leur matos pendant que les fidèles endimanchés prennent place au niveau du parterre. Nous ne pouvons même pas les apercevoir, la configuration du balcon ne nous permet d’apercevoir que les premiers rangs du parterre. Seules quelques images sur grand écran filtrent et permettent de retranscrire l’ambiance parmi les fidèles.

       L’église se trouve dans une ancienne salle de théâtre datant de 1913: The Regent Theater. Il s’agit d’une grande salle très sombre, seuls quelques lustres étincelants tamisent la salle, et dévoilent la beauté du lieu: les moulures dorées du plafond, les ornementations des murs blancs ou encore les colonnes entourants les écrans. Nous sommes assis sur de confortables strapontins rouges. L’église a gardé tous les codes de cette ancienne salle de théâtre.

       La cérémonie commence, le pasteur fait son entrée en veste de costume et jeans. Il commence son prêche dans un micro et là nous assistons à un débit de paroles impressionnant, il ne prend même pas le temps de respirer. Une énergie positive s’émane de lui, ce brillant orateur fait l’unanimité parmi les fidèles qui n’hésitent pas à se lever, à lancer des « yeah » et à applaudir.

       Le sermon du pasteur est entrecoupé par les chants de la chorale des jeunes paroissiens. Nous assistons même à de magnifiques solos de jeunes chanteurs, bien plus calmes et zens que les chants gospels traditionnels auxquels nous nous attendions. La messe durera pas loin de 2h30, elle se termine par le ramassage des enveloppes. Ne comptez pas partir au milieu de la messe cela serait très mal vu.

       Verdict sur cette messe gospel: on attend encore le gospel façon « Sister Act ». Nous sommes conscients que nous ne venions pas pour un spectacle mais avant tout pour un moment de recueillement tout en gaité et en musique et finalement nous avons plus l’impression d’avoir assisté à un show à l’américaine bien loin du côté traditionnel d’une messe.  Nous sommes un peu déçus, même si la gestuelle  et l’oration du pasteur nous a bluffé, nous avions envie d’entendre d’envoûtants chants de gospel. Conseil pratique: avant d’assister à une messe gospel, choisissez bien votre église, préférez les églises plus petites moins touristiques et préférez les services tôt le matin.

Harlem

       Après cette matinée à l’église, nous partons à la découverte du quartier de Harlem qui se situe au nord de Central Park. Longtemps considéré comme mal famé, le quartier a été réhabilité ces dernières années, vous pouvez vous y promenez sans problème la journée. Tout comme certains quartiers parisiens, à la nuit tombée, évitez quand même les ruelles sombres.

       Avant de nous diriger vers le célèbre Apollo Theater, nous passons voir les magnifiques Brownstones, des maisonnettes bien alignées, surélevées par rapport à la rue, non loin du Marcus Garvey Park. A l’origine le brownstone est le nom donné à une pierre utilisée dans la fabrication de nombreuses maisons américaines. Les Brownstones de Harlem ressemblent énormément à celles de Back Bay de Boston. Imposantes par les pierres utilisées et par leur architecture, des traits grossiers et lourds, elles n’en restent pas moins adorables.

       Nous arpentons les rues de Harlem un peu au hasard, tout en prenant quand même la direction de l’Apollo Theater. Nous tombons ainsi sur la 125th Street/ Dr Martin Luther King Jr Blvd, une artère vivante et importante du quartier, où se situe notamment le Studio Museum in Harlem.

Studio Museum in Harlem

       Ce musée des beaux arts regroupe principalement des collections d’art afro-américain. Nous découvrons les travaux conceptuels de l’artiste Charles Gaines, une série de dessins, certains, sur papiers millimétrés sont composés de minuscules valeurs numériques colorées.

       Ces compositions résultent de l’application d’un système logique. Le résultat est assez surprenant, à la fois pixélisé, minimaliste et appliqué. Le musée est agréable, les salles sont spacieuses et les collections mises en valeurs. Ce musée vaut vraiment le détour.

       Non loin de là, nous apercevons la grandiose enseigne de l’Apollo Theater, théâtre classé lieux historique.

map-marker-96       144 West 125th Street, New York, New York 10027.

m-104       125 St (2,3), 125 st (A,B, C, D)

clock-104Ouvert du jeudi au vendredi de 12h00 à 21h00 et le samedi de 10h00 à 18h00 et le dimanche de 12h00 à 18h00.

us-dollar-100Pas de prix fixes seulement des suggestions: 7$/ adultes, 3$ / seniors et étudiants.  Gratuit pour les moins de 12 ans. Gratuit également tous les dimanches. ça tombe bien on est dimanche aujourd’hui 😉

info-100       http://www.studiomuseum.org

Apollo Theater

       L’Apollo Theater, salle légendaire qui fit découvrir à partir des années 30 des artistes tout aussi légendaires, tels que: Stevee Wonder, Aretha Franklin, Lauryn Hill, Mariah Carey, The Jackson Five et bien d’autres. Il fit découvrir ses vedettes à travers l’ancêtre  du télé crochet: « Amateur night show » qui regroupait tous les mercredi soirs des amateurs autour d’un concours de chant. Ce concours faisait monter de jeunes talents ou de nouveaux artistes sur scène. Fort de son succès, cette soirée est retranscrit à partir des années 80 à la télévision. Depuis peu l’Apollo Theater propose à nouveau des soirées « Amateur night at the Apollo » qui révéleront sans doute encore de grands talents qui sait ?

       Depuis quelques années l’Apollo Theater possède son propre Walk of Fame, bien plus raisonnable que celui de Los Angeles. Ainsi devant l’entrée de l’Apollo, vous pourrez découvrir les plaques d’Aretha Franklin, de Mickaël Jackson et bien d’autres.

       Au coin de Frederick Douglass Boulevard et de la 125th street nous apercevons sur la façade de la Capital One Bank une fresque en mosaïque remarquable de l’artiste Louis Del Sarte, colorée, vivante, une fresque à l’image de ce quartier.

       Nous avons adoré nous balader dans Harlem, cela reste vraiment un quartier incontournable lors d’une semaine à New York. Le quartier se découvre facilement en une matinée. Comme nous, vous pouvez le combiner avec une balade dans Central Park. C’est dans ce quartier que les logements type Air BnB.. sont les moins onéreux, n’hésitez pas à en faire votre point de chute pour découvrir la grande pomme.

YOU MIGHT ALSO LIKE

Downtown Manhattan
January 11, 2017
Little Italy & Chinatown
December 04, 2016
Greenwich Village
November 27, 2016
Central Park
November 20, 2016
Coney island
November 06, 2016
Welcome to New York
October 29, 2016

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *